POURQUOI FAIRE INTéGRER SES RéFLEXES?

Il se peut en effet que certains réflexes, soit ne se développent pas bien, soit ne s'intègrent pas complètement, pour différentes raisons, à différents stades:
Isabelle VINCENT - ESSEN-CIEL  Intégration des réflexes archaïques à Faverges  (Haute Savo

LA GROSSESSE

Toute perturbation médicale ou émotionnelle peut impacter l’apparition et/ou l’intégration des réflexes :

Grossesse à risque, stress, médicaments, tabac, alcool, état de santé de la maman, activité ou non, violence, dépression...

Isabelle VINCENT - ESSEN-CIEL  Intégration des réflexes archaïques à Faverges  (Haute Savo

L'ACCOUCHEMENT

Plusieurs réflexes primitifs participent  et s'activent lors de l’accouchement, si ce processus naturel est entravé, cela peut influencer l’intégration de ces réflexes :

Césarienne, accouchement déclenché, forceps, péridurale, cordon autour du cou, accouchement trop long ou trop rapide, accouchement par le siège, prématuré…

Isabelle VINCENT - ESSEN-CIEL  Intégration des réflexes archaïques à Faverges  (Haute Savo

LA PREMIERE ANNEE

L'exploration, le mouvement et la sécurité sont le gage d'une bonne intégration des réflexes archaïques.

Elle sera entravée en cas de :

Privation de mouvement, du 4 pattes et du ramper, stress, hospitalisation, maladies, insécurité ….

Si certains réflexes ne se développent pas, l'enfant va vite manquer de tonus musculaire, ce qui va retarder son développement moteur, générer un faible réseau de communication entre les parties du cerveau et par conséquence entraîner des difficultés de développement et d'apprentissage.

Si les réflexes se développent mais ne s'intègrent pas, ils vont rester plus ou moins actifs et constituer une gêne pour l’enfant ou l'adulte, un stress corporel, tels qu’il lui est très difficile de se consacrer pleinement à ses objectifs d’apprentissage. Son énergie va d'abord être dépensée pour élaborer des stratégies, des compensations en tout genre pour rechercher une sensation de sécurité.

 D'autres facteurs entrent aussi en jeu, et tout au long de notre vie :

  • l'hérédité  (mais on peut reprogrammer les réflexes à tout âge)

  • la toxicité ( prise de médicaments, anesthésie, pollution...)

  • le traumatisme (accident, deuil..)

Donc vous l'avez compris, l'intégration des réflexes, c'est pour tout le monde et à tout âge!

Voici un tableau récapitulatif de quelques réflexes que je travaille
en séance et les problèmes possibles s'il ne sont pas intégrés.

Quoi de plus essentiel que le bonheur de votre enfant ?